Il y a quelques années, la question de l’écologie n’était qu’une option. Aujourd’hui, être plus écologique est une nécessité aussi bien pour la planète que pour le bien-être collectif. Si elles sont de plus en plus nombreuses à éveiller leur conscience écologique, peu de personnes savent réellement comment s’y prendre. En la matière, les options sont pour le moins nombreuses et certaines ont de quoi surprendre.

Opter pour la mode écologique

Avez-vous déjà entendu parler de la mode écologique et plus précisément des vêtements ethiques et biologiques ? Il faut avouer que l’expression, encore très récente, est très éloignée des concepts classiques de l’écologie.

S’habiller en vêtements écologiques comporte de nombreuses implications. Pour la plupart des acteurs de ce nouveau secteur, il s’agit d’abord de vêtements confectionnés avec des textiles écoresponsables comme le coton biologique, le lin végétal, la fibre textile recyclée, etc. Cela va cependant bien plus loin que la qualité du produit.

Le vêtement biologique est aussi celui qui est issu du commerce équitable. Sa conception est faite dans le respect des ressources naturelles, mais aussi celui du bien-être des fabricants. Mieux encore, sa conception est conforme aux critères économiques et sociaux en vigueur. En cela, la traçabilité du produit est un élément essentiel.

Outre les vêtements, les accessoires de mode comme les chaussures ou les sacs à main passent peu à peu dans cette catégorie.

Trier ses déchets et en produire moins

Le triage de déchets consiste à séparer les déchets organiques (restes de repas) de ceux non organiques comme le carton, le bois, le verre et le plastique. Il en est de même pour les déchets électroniques (smartphones, ordinateurs, électroménagers, etc.).

Le triage doit cependant s’accompagner de la réduction de votre production journalière de déchets. Commencez déjà à privilégier les emballages biodégradables. Privilégiez également les commerces de proximité et les achats sur les marchés locaux. Cela limite les produits préemballés puisqu’ils proposent des produits écologiques et de saison.

Produire moins de déchets, c’est aussi limiter le gaspillage alimentaire en achetant vos denrées à leur juste mesure, mais aussi en optant pour certaines préparations fait-maison et en conservant mieux.

Cela consiste aussi à limiter les déchets électroniques en redonnant une nouvelle vie à vos appareils. Il est devenu très courant de créer des objets de décoration avec des objets du quotidien inutilisables.

Mieux encore, la mode des smartphones reconditionnés fait actuellement fureur. Il s’agit de téléphones avec un ou plusieurs composants altérés qui sont remis à neuf pour être utilisés comme des appareils sortis d’usine.

Avoir un mode de déplacement écoresponsable

De toutes les tendances en faveur de l’écologie, le déplacement écoresponsable est l’un des domaines qui connaît un grand succès. Bien qu’il y ait encore du travail à faire pour changer définitivement les mentalités, il faut dire que le changement est bien amorcé.

Avoir un mode de déplacement écoresponsable, c’est privilégier le covoiturage par exemple. C’est aussi éviter les véhicules fonctionnant au carburant fossile, notamment le diesel et l’essence, pour les véhicules électriques.

À échelle plus réduite, le déplacement écoresponsable implique aussi l’utilisation du vélo, notamment le vélo à assistance électrique. La trottinette électrique et toutes ces nouvelles alternatives pour les déplacements sur courte distance sont également des options à privilégier.