L’industrie alimentaire est l’un des secteurs qui consomment le plus d’emballages. Chaque année, plusieurs millions de contenants emballent les produits distribués dans toute la planète. D’ailleurs, au fil des années, les enseignes ne cessent d’innover dans le choix des matériaux qui serviront à conditionner leurs marchandises. Démarches mercatique ou réel engagement écologique, un nombre croissant d’entreprises françaises privilégient désormais les conditionnements respectueux de l’environnement.

L’emballage : aperçu sur ses principales fonctions

Peu importe le secteur d’activité, l’emballage joue un rôle important. Dans l’industrie alimentaire, notamment, ils servent à préserver les produits de tout contact extérieur afin d’écarter les risques de détérioration. En effet, certains aliments sont particulièrement sensibles au vent, à la chaleur ainsi qu’aux microorganismes. Le moindre contact avec un corps étranger peut donc changer la texture, le gout, voire causer une intoxication alimentaire.

Ainsi, en plus de protéger le contenu de la saleté et des chocs, l’emballage protège aussi la santé des consommateurs. Par ailleurs, mis à part sa fonction primaire, Il a pour objectif de faciliter le transport et la distribution des marchandises. Le packaging permet de fractionner les aliments dans des proportions différentes pour répondre aux besoins de chaque client.

Enfin, au fil des années, les contenants sont devenus de véritables outils marketing qui aident à valoriser l’image de marque d’une entreprise. En effet, ce sont des supports à part entière qui servent à informer, mais aussi à diffuser des messages commerciaux. De même, l’aspect esthétique de l’emballage peut influer sur l’intention d’achat des consommateurs et également sur l’image de l’entreprise.

Aperçu sur les emballages les plus utilisés dans l’industrie alimentaire

Carton, polymère, verre, aluminium, matières biosourcées, les produits alimentaires peuvent être conservés dans divers types de contenants. D’ailleurs, les fabricants d’emballages ne cessent de varier et innover leurs offres pour répondre aux attentes des consommateurs. Cette innovation se manifeste par la diversification des dimensions et l’exploitation de nouveaux matériaux. Notamment, les bouteilles vides en verre gagnent d’ailleurs les faveurs des producteurs lorsqu’il s’agit d’emballer le lait et la bière. Tous les contenants cités ci-dessus peuvent être commandés chez un fabricant en ligne (Pont Europe par exemple). Celui-ci propose aussi des emballages en carton ou encore des piluliers cylindriques.

Soucieuses de réduire leur empreinte carbone, les sociétés ont cependant une réelle préférence pour les contenants recyclables et respectueux de l’environnement. Ce qui explique leur intérêt croissant pour l’emballage en PET. Seulement, au lieu de choisir des modèles jetables, de plus en plus d’enseignes se tournent vers les versions rigides et souples. Celles-ci peuvent être recyclées et se prêter à d’autres usages au quotidien. Ce qui permet de limiter considérablement les déchets.

Par ailleurs, le verre est le champion des conditionnements « éco-friendly » et sans risque pour la santé. Naturel, imperméable et stérile, ce matériau est parfait pour contenir les produits à texture liquide, tels que les boissons et les crèmes.