La vague de chaleur qui touche les pays d’Europe, notamment la France montre à quel point les changements climatiques nous obligent à changer notre mode de vie.
Selon le professeur Andy Jonas (géographe politique urbain à l’Université de Hull), la moitié de la population mondiale vit aujourd’hui dans un seul pays. Ce qui représente 75 % de la consommation mondiale d’énergie et 80 % des émissions de gaz à effet de serre. Et il est fort de constater que la plupart des villes sont construites au niveau de la mer.

Les villes : grands contributeurs au changement climatique

Densément peuplé, les villes contribuent largement au réchauffement de la planète. C’est d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles elles ressentent les effets du changement climatique. Cependant, nous pouvons tous agir pendant qu’il est temps pour sauver la planète avec des gestes simples.

Selon le géographe, pour éviter un désastre total chacun d’entre doit faire sa part. Qu’il s’agisse de trier ou de réduire nos déchets, d’acheter sans emballage ou des produits naturels, etc. La liste n’est pas exhaustive, il existe plusieurs moyens de rendre l’environnement urbain plus écolos.

Éduquer les citoyens au respect de la planète

De nos jours, la moitié de la population mondiale se concentre dans les grandes villes. Inculquer les bonnes pratiques aux générations futures sera bénéfique pour la planète. Ainsi, qu’il s’agisse de gestes comme l’utilisation des énergies renouvelables ou l’élimination du plastique dans nos pratiques quotidiennes, le monde a largement besoin tout le monde fasse sa part.

Améliorer le système de transport public dans les villes

En période de forte chaleur, les métros transpirent. Pour réduire la pollution dans nos villes, nous pouvons opter pour un système de transport plus respectueux de l’environnement, notamment les vélos, les trottinettes, le covoiturage, etc.

Construire des villes plus vertes et plus intelligentes

Pour atténuer l’impact du changement climatique, les villes doivent se doter de moyens économiques et efficaces pour assainir leur acte et ouvrir de toutes nouvelles possibilités pendant qu’elles explorent.

Dans certaines grandes villes, on assiste à la construction des jardins sur le toit ou le côté des immeubles afin qu’ils restent frais. En rendant le bâtiment « vert », il peut attirer la faune, comme les oiseaux, insectes et offre un avantage environnemental en termes d’émission de l’oxygène dans l’air.

De nos jours, pour accroître la biodiversité et créer un environnement vert dans un paysage urbain, les villes peuvent se servir des progrès technologiques pour penser autrement afin de mieux respecter la planète.