Bien qu’elles nous rendent service au quotidien, les voitures sont de plus en plus controversées. Leur utilisation en masse s’avère être néfaste pour l’environnement. Par conséquent, de nouveaux challenges sont donc apparus ces dernières années.

De nouveaux enjeux

Les grandes industries de recherches en matière de transport sont en première ligne et doivent faire face à de nouveaux enjeux écologiques dans un contexte où le réchauffement climatique semble s’aggraver de plus en plus rapidement.

Alarmant les autorités mais pas que, les consommateurs se sentent de plus en plus concernés et ont conscience de leur empreinte carbone.

Petit rappel, l’empreinte carbone est « la mesure du volume de dioxyde de carbone (CO2) émis par combustion d’énergies fossiles, par les entreprises ou les êtres vivants. » Même à petite échelle, il est important d’avoir conscience de sa propre consommation pour ainsi éviter d’aggraver une situation d’ores et déjà alarmante.

Quelles sont alors les solutions pour les consommateurs qui souhaitent contribuer à l’amélioration de la qualité de l’air ?

De nouvelles habitudes de déplacement

Il existe de nombreuses autres alternatives à la voiture motorisée très largement répandue aujourd’hui et qui consomme du carburant nocif. Mais ces solutions nécessitent une certaine flexibilité et volonté du consommateur. Car bien qu’il y ait de nombreux avantages, il y a aussi quelques inconvénients qui pourraient bousculer les habitudes de chacun.

Mais alors, quelles sont les options de transport « propre » pour se déplacer ?

Les transports en commun

Cela peut paraître être une réponse bateau, mais les transports en commun (bien que très souvent assez pénible) reste le moyen de transport le plus propres, notamment en ville. Ainsi, il faut privilégier les bus, les trams, les métros. Pourquoi ? Car les transports en commun réduisent indéniablement la circulation et par conséquent, la pollution de l’air.

Les vélos, les trottinettes…

Vous n’avez pas pu passer à côté ses dernières années : les vélos et trottinettes vélos en libre-service mis à disposition dans les villes font fureur. Alors si vous ne souhaitez pas marcher et que la distance à parcourir est minime, pourquoi ne pas louer une trottinette électrique ? Ou un vélo ? Ces deux alternatives semblent être une bonne solution pour les déplacements en ville, d’autant plus que l’on sait que la moitié des déplacements intra-urbains ne dépassent que très rarement les 3km. Si on veut combiner activité physique et gain de temps, le vélo est une bonne alternative.

Pour ce qui est des côtés positifs de la trottinette sont sa flexibilité, sa rapidité grâce à son moteur électrique, et on ne va pas se le cacher, ça reste encore tout nouveau et très marrant.

Le covoiturage

Bien que présent depuis des années (oui, on connait tous Blablacar !), le covoiturage a bien des avantages. Outre son aspect économique, il reste une très bonne manière de faire de longs trajets sans pour autant posséder une voiture.

Partage de frais et empreinte carbone réduite. Certaines personnes utilisent aussi ce transport de manière quotidienne pour aller au travail, tant qu’à faire…

Les voitures électrique et hybride

Si vous n’habitez pas dans un milieu urbain, il est bien plus difficile d’avoir accès à ces moyens de transports propres. Dans ce cas, il reste la solution des voitures électriques et hybrides ! D’autant plus que leurs batteries, et donc autonomie, est de plus en plus résistante et permettent désormais de faire plusieurs centaines de kilomètres, le tout, sans émission polluante.